LE PROJET

Avec Ukulele to Heaven, la compagnie Les Voyageurs s’associe à Utopie Volante, et propose un nouveau festival musical, festif, international et unique sur le versant Nord-Ouest de la métropole lilloise. Durant 3 jours, cette manifestation réunira autour du ukulélé des artistes et des groupes professionnels nationaux et internationaux. Elle fera aussi la part belle aux pratiques amateurs et à la découverte, offrant à un large public la possibilité de fêter joyeusement le début de l’été.

Le ukulélé, pourquoi ?

Guitare à quatre cordes d’origine portugaise, adoptée à Hawaï vers 1880 et dont la sonorité rappelle celle du banjo, le ukulélé excelle aujourd’hui dans tous les répertoires en en révisant les classiques ou en y apportant quelques remarquables contributions créatives. Le ukulélé est donc un instrument atypique qui connaît depuis une dizaine d’années un regain de notoriété très important et une pratique croissante partout dans le monde. En témoignent les innombrables vidéos de musiciens amateurs qui partagent leurs interprétations sur la toile.

Récemment, c’est la talentueuse Billie Eilish qui a contribué à renforcer l’aura du ukulélé auprès des jeunes générations notamment. Finalement assez méconnu, cet instrument d’une richesse insoupçonnée ne bénéficie pas de l’image qu’il mérite, en comparaison de la guitare par exemple. Pourtant le ukulélé possède des atouts impressionnants qui le classent au sommet des meilleurs instruments du monde (selon Sancho et Diego du groupe Ukuleleboboys, entre autres célébrités !).


Toutes les qualités du ukulélé sont de formidables leviers pour imaginer un festival participatif, à travers lequel pourront s’exprimer toutes les personnes qui y prendront part de près ou de loin. Ainsi, concerts, rencontres insolites, masterclass et scènes ouvertes emmèneront les passionnés de musique comme les débutants, les jeunes et les moins jeunes, les gens d’ici et ceux d’ailleurs, à se retrouver et à se découvrir dans les sonorités décomplexées et festives des ukulélés.

Alors le ukulélé, évidemment !

"La musique a toujours été source de connexions entre individus et d’épanouissement personnel et collectif. Quoi de plus simple et de plus vrai que de se rassembler autour d’une pratique musicale. Derrière la simplicité apparente du petit instrument qu’est le ukulélé, se cache un grand potentiel. Celui d’une belle énergie positive et d’une certaine philosophie de la musique”, faite de partage, de joie et de convivialité."

Alexandre Humbert,
ukuléliste et directeur artistique du festival